pg DD type-bb - 1000 Cafés Cahier Charges SSI.pdf− L'Instruction Technique n° 263 du 30...

of 25 /25
{alterna}* IMMOBILIER MARLY (59) FAM / FDV Cahier des Charges Fonctionnel de Sécurité Incendie CCFSI LE MAITRE DE L’OUVRAGE : {alterna}* IMMOBILIER 102, rue Amelot 75011 PARIS Tél : 01.58.30.55.55. Fax : 01.58.30.56.30. LE MAITRE D’OEUVRE : ARC / POLE 132, rue du Chevaleret 75 013 PARIS Tél : 01.44.24.31.32. Fax : 01.45.83.80.17. LE BUREAU D’ETUDES SNC LAVALIN SAS 108, route de Jouy 57 160 MOULINS les METZ Tél : 03.87.69.89.89. Fax : 03.87.50.62.56. L’ENTREPRISE : MODIFICATION ETABLI LE : N° D’AFFAIRE CHARGE D'ETUD ES CHARGE D'AFFAIRES PHASE 0 09/11/2012 161616 BB BB 1 12/11/2012 161616 BB BB DCE 2 11/12/2012 161616 BB BB 3 01/03/13 161616 BB BB

Transcript of pg DD type-bb - 1000 Cafés Cahier Charges SSI.pdf− L'Instruction Technique n° 263 du 30...

  • {alterna}* IMMOBILIER

    MARLY (59)

    FAM / FDV

    Cahier des Charges Fonctionnel de Sécurité Incendie

    CCFSI

    LLEE MMAAIITTRREE DDEE LL’’OOUUVVRRAAGGEE ::

    {{aall tteerrnnaa}}** IIMMMMOOBBIILLIIEERR 110022,, rruuee AAmmeelloott 7755001111 PPAARRIISS

    TTééll :: 0011..5588..3300..5555..5555.. FFaaxx :: 0011..5588..3300..5566..3300..

    LLEE MMAAIITTRREE DD’’OOEEUUVVRREE ::

    AARRCC // PPOOLLEE 113322,, rruuee dduu CChheevvaalleerreett

    7755 001133 PPAARRIISS TTééll :: 0011..4444..2244..3311..3322.. FFaaxx :: 0011..4455..8833..8800..1177..

    LLEE BBUURREEAAUU DD’’EETTUUDDEESS

    SSNNCC LLAAVVAALLIINN SSAASS 110088,, rroouuttee ddee JJoouuyy

    5577 116600 MMOOUULLIINNSS lleess MMEETTZZ

    TTééll :: 0033..8877..6699..8899..8899.. FFaaxx :: 0033..8877..5500..6622..5566..

    LL’’EENNTTRREEPPRRIISSEE ::

    MODIFICATION ETABLI LE : N° D’AFFAIRE CHARGE D'ETUD ES CHARGE D'AFFAIRES PHASE

    0 09/11/2012 161616 BB BB

    1 12/11/2012 161616 BB BB

    DCE

    2 11/12/2012 161616 BB BB

    3 01/03/13 161616 BB BB

  • {alterna}* IMMOBILIER FAM – FDV à MARLY (59) CAHIER DES CHARGES FONCTIONN EL DU SYSTEME 161616 DE SECURITE INCENDIE (C.S.S.I.)

    SNC LAVALIN 1/20 Z:\1616\Secretariat\DCE 3 mars 2013\6- administratif\ 161616-CSSI Marly-DCE-FB.docx PHASE DCE MODIF.0

    SOMMAIRE

    1. GENERALITES 2

    1.1. Objet du dossier 2 1.2. Présentation du projet 2 1.3. Classement de l'établissement 2 1.4. Réglementation applicable 2 1.5. Intervenants 3 1.6. Abréviations techniques 3 1.7. Points particuliers soumis à l’avis de la commission 4 1.8. Autres dispositifs hors SSI directement liés à la sécurité incendie 5

    2. CONCEPTION 7

    2.1. Description des dispositions constructives réglementaires 7 2.2. Classement et description du système de sécurité incendie 7 2.3. Description des fonctions de mise en sécurité et option de sécurité 7 2.4. Définition et organisation des zones 9 2.5. Scénario de fonctionnement du système de sécurité incendie 12

    3. INSTALLATION 13

    3.1. Constituants du système de sécurité incendie 13 3.2. Alimentations électriques de sécurité 14 3.3. Principes de distribution et nature des liaisons électriques 14

    4. PROCEDURE DE RECEPTION TECHNIQUE 16

    4.1. Opération de visite de conformité et de vérification fonctionnelle de l'installation 16 4.2. Autocontrôle des entreprises 17 4.3. Procès-verbal de réception technique définitive 18 4.4. Dossier d'identité du S.S.I. 18

    ANNEXES 18

    TABLEAU DE CORRELATION 19

    (en attente désignation du coordinateur SSI) 19

    Plan d’organisation des zones SSI 20

    (Provisoire en attente désignation du coordinateur SSI) 20

  • {alterna}* IMMOBILIER FAM – FDV à MARLY (59) CAHIER DES CHARGES FONCTIONN EL DU SYSTEME 161616 DE SECURITE INCENDIE (C.S.S.I.)

    SNC LAVALIN 2/20 Z:\1616\Secretariat\DCE 3 mars 2013\6- administratif\ 161616-CSSI Marly-DCE-FB.docx PHASE DCE MODIF.0

    1. GENERALITES

    1.1. Objet du dossier

    Le présent dossier aura pour objet de décrire succintement les besoins liés à la sécurité incendie du projet et de pouvoir définir les caractéristiques spécifiques du système de sécurité incendie (S.S.I.).

    Celui-ci intègrera également :

    − les bases réglementaires et normatives retenues, − la définition du choix ou exigences particulières exprimées par le Maître d'Ouvrage et le Maître d'œuvre

    ayant une incidence sur la conception du S.S.I.

    1.2. Présentation du projet

    Le projet concerne la construction d'un FAM-FDV (Foyer d’Accueil Médicalisé et Foyer de Vie) à Marly (59).

    Le projet prévoit la construction d’un bâtiment de type R+1 sur sous-sol partiel et avec combles (voir détails sur la notice de sécurité).

    1.3. Classement de l'établissement

    Avec des effectifs de 85 personnes au total, l’établissement est classé :

    − en type J de 4ème catégorie (se reporter à la notice de sécurité).

    1.4. Réglementation applicable

    1.4.1. Textes réglementaires et normatifs généraux

    − Code de la Construction et de l'Habitation (articles R 123-1 à R 123-55). − L'arrêté du 25 juin 1980 portant approbation des dispositions générales du règlement de sécurité contre les

    risques d'incendie et de panique dans les établissements recevant du public, y compris les arrêtés ultérieurs modifiant ou complétant le règlement de sécurité.

    − L'arrêté du 19 novembre 2001 relatif aux établissements du type J. − L'instruction Technique n° 246 du 22 mars 2004 rel ative au désenfumage dans les établissements recevant

    du public. − L'Instruction Technique n° 263 du 30 décembre 1994 relative au désenfumage des volumes libres intérieurs

    dans les établissements recevant du public.

  • {alterna}* IMMOBILIER FAM – FDV à MARLY (59) CAHIER DES CHARGES FONCTIONN EL DU SYSTEME 161616 DE SECURITE INCENDIE (C.S.S.I.)

    SNC LAVALIN 3/20 Z:\1616\Secretariat\DCE 3 mars 2013\6- administratif\ 161616-CSSI Marly-DCE-FB.docx PHASE DCE MODIF.0

    1.4.2. Textes réglementaires et normatifs sur les s ystèmes de sécurité incendie

    − Les normes NFEN 54-1, 54-2, 54-4 portant sur les systèmes de détections et d'alarme incendie. − La norme NFS 61-930 portant sur les systèmes concourant à la sécurité contre les risques d'incendie et de

    panique. − La norme NFS 61-931 portant sur les dispositions générales des systèmes de sécurité incendie. − La norme NFS 61-932 portant sur les règles d'installations des systèmes de sécurité incendie. − La norme NFS 61-933 portant sur les règles d'exploitation et maintenance. − La norme NFS 61-934 portant sur les centralisateurs de mise en sécurité incendie. − La norme NFS 61-935 portant sur les unités de signalisation. − La norme NFS 61-936 portant sur les équipements d'alarme. − La norme NFS 61-937 portant sur les dispositifs actionnés de sécurité (D.A.S.). − La norme NFS 61-938 portant sur les dispositifs adaptateurs de commande, les dispositifs de commandes

    avec signalisation et les dispositifs de commandes manuelles regroupées. − La norme NFS 61-970 portant sur les règles d’installation des systèmes de détection incendie (SDI) − La norme FDS 61-949, Commentaires et Interprétations des normes NFS 61-391 à 939. − La norme NFS 61-950 portant sur les matériels de détection incendie, détecteurs et organes intermédiaires. − La norme NFS 32-001 portant sur les signaux sonores d'évacuation d'urgence. − La règle d'installation R7 portant sur l'implantation de la détection automatique d'incendie (APSAD).

    1.5. Intervenants

    − Commission Consultative Départementale de Sécurité et d'Accessibilité du 59 : * Instruction du dossier : Lieutenant LECLERC

    − Bureau de Contrôle SOCOTEC agence de Metz * Chargé d'Affaires : M. FINET

    − Bureau d'Etudes SNC LAVALIN agence de Metz * Chargé d'Affaires : MM. HATTON et BOITEL

    − Bureau d'Etudes (a désigner par le MOA) : * Chargé de la coordination SSI : …………………

    1.6. Abréviations techniques

    A.E.S Alimentation Electrique de Sécurité A.G.S. Alarme Générale Sélective A.P.S. Alimentation Pneumatique de Sécurité A.T. Arrêt Technique B.A.A.S. Bloc Autonome d'Alarme Sonore B.A.A.S. Ma Bloc Autonome d'Alarme Sonore Manuel B.A.A.S. Pr Bloc Autonome d'Alarme Sonore Principal B.A.A.S. Sa Bloc Autonome d'Alarme Sonore Satellite C.C.F.* Clapet Coupe Feu C.I.R.* Circulation (zone) C.F. Coupe Feu C.M.S.I. Centralisateur de Mise en Sécurité Incendie C.O.* Combles (zone) C.T.P.* Cheminement Technique Protégé D.A.C. Dispositif Adaptateur de Commande D.A.D. Détecteur Autonome Déclencheur D.A.S. Dispositif Actionné de Sécurité D.C.M. Dispositif de Commande Manuelle D.C.M.R. Dispositif de Commandes Manuelles Regroupées D.C.S. Dispositif de Commande et de Signalisation

  • {alterna}* IMMOBILIER FAM – FDV à MARLY (59) CAHIER DES CHARGES FONCTIONN EL DU SYSTEME 161616 DE SECURITE INCENDIE (C.S.S.I.)

    SNC LAVALIN 4/20 Z:\1616\Secretariat\DCE 3 mars 2013\6- administratif\ 161616-CSSI Marly-DCE-FB.docx PHASE DCE MODIF.0

    D.C.T. Dispositif Commandé Terminal D.M. Déclencheur Manuel D.M.A. Déclencheur Manuel d'Alarme D.S. Diffuseur Sonore D.S.N.A. Diffuseur Sonore Non Autonome E.A. Equipement d'Alarme E.C.S. Equipement de Contrôle et de Signalisation E.R.P. Etablissement Recevant du Public I.A. Indicateur d'Action I.G.H. Immeuble de Grande Hauteur I.S.S.* Issue de Secours L.C.* Locaux (zone) M.D. Matériel Déporté N.S.A.* Non Stop Ascenseur (non arrêt ascenseur) P.A.* Position d'Attente P.C.F.* Porte Coupe Feu P.F. Pare Flamme P.S.* Position de Sécurité S.D.I. Système de Détection Incendie S.F. Stable au Feu S.M.S.I. Système de Mise en Sécurité Incendie S.S.I. Système de Sécurité Incendie S.S.S. Système de Sonorisation de Sécurité T.S.I. Tableau de Signalisation Incendie U.A.E. Unité d'Aide à l'Exploitation U.C.M.C. Unité de Commandes Manuelles Centralisées U.G.A. Unité de Gestion d'Alarme U.G.I.S. Unité de Gestion d'Issue de Secours U.S. Unité de Signalisation V.M.C. Ventilation Mécanique Contrôlée V.T. Voie de Transmission V.T.P.* Volume Technique Protégé Z.A. Zone d'Alarme Z.C. Zone de Compartimentage Z.D. Zone de Détection Z.D.A. Zone de Détecteurs Automatiques Z.D.M. Zone de Déclencheurs Manuels Z.F. Zone de Désenfumage Z.S. Zone de Mise en Sécurité

    NOTA : * abréviations non normalisées

    1.7. Points particuliers soumis à l’avis de la comm ission

    1.7.1. Gestion du service des désorientés

    L’avis du SDIS est demandé concernant le verrouillage électrique des sorties de secours, ceci pour des contraintes d’exploitation. Ces portes respecteront les articles CO46 et MS60.

    L’avis du SDIS est également demandé sur l’implantation des déclencheurs manuels d’alarme, dans les zones des résidents désorientés (Alzheimer). Dans ces zones (les 3 unités d’hébergement du rez de chaussée), un DM sera installé dans le local de service de chaque unité en lieu et place des DM installés aux issues, dans les circulations.

  • {alterna}* IMMOBILIER FAM – FDV à MARLY (59) CAHIER DES CHARGES FONCTIONN EL DU SYSTEME 161616 DE SECURITE INCENDIE (C.S.S.I.)

    SNC LAVALIN 5/20 Z:\1616\Secretariat\DCE 3 mars 2013\6- administratif\ 161616-CSSI Marly-DCE-FB.docx PHASE DCE MODIF.0

    1.8. Autres dispositifs hors SSI directement liés à la sécurité incendie

    Ce chapitre est donné à titre informatif.

    1.8.1. Alimentation en chauffage

    La production du chauffage sera assurée par une chaufferie au gaz naturel. La production d’ECS sera assurée par la chaufferie. La coupure sera assurée par :

    − une vanne gaz en pied de bâtiment, et à l’entrée de la chaufferie (en combles)

    1.8.2. Chauffage

    Principe de chauffage :

    − chauffage des locaux par plancher chauffant à eau chaude, et radiateurs, − rafraîchissement de certains locaux par ventiloconvecteurs.

    Principe de la ventilation :

    − ventilation double flux pour salle à manger et cuisine − ventilation simple flux dans les zones d’hébergement.

    Coupures manuelles locales des ventilations :

    − 1 AU en face avant des armoires électriques ou CTA.

    Coupures centralisées des ventilations :

    La coupure manuelle centralisée de la ventilation pourra être réalisée par un A.U. installé à coté du SSI (CH34).

    1.8.3. Electricité

    Alimentation normale :

    Le projet sera alimenté en basse tension depuis un branchement de type tarif jaune fourni par le distributeur local.

    Un TGBT est situé dans un local spécifique en sous sol du bâtiment.

    Une coupure générale du TGBT sera installée dans l’accueil à proximité immédiate du SSI.

    Les tableaux divisionnaires seront équipés de coupures d’urgence installées dans les gaines techniques non accessibles au public.

    Alimentation de sécurité :

    Il est prévu la mise en place d’un groupe électrogène de 200 kVa situé dans un local spécifique près du bâtiment A.

    Les organes de sécurités (le SSI, les extracteurs de désenfumage,…) seront alimentés en amont de la coupure générale du TGBT en câble type CR1 via un tableau de sécurité situé dans un local spécifique (VTP).

    Distribution des chambres :

    Il sera prévu 1 circuit d’éclairage par chambre (J29).

  • {alterna}* IMMOBILIER FAM – FDV à MARLY (59) CAHIER DES CHARGES FONCTIONN EL DU SYSTEME 161616 DE SECURITE INCENDIE (C.S.S.I.)

    SNC LAVALIN 6/20 Z:\1616\Secretariat\DCE 3 mars 2013\6- administratif\ 161616-CSSI Marly-DCE-FB.docx PHASE DCE MODIF.0

    1.8.4. Extincteurs

    Les extincteurs seront disposés selon la réglementation (J 34).

    1.8.5. Gaz médicaux

    Pas d’équipement de gaz médicaux dans le FAM/FDV

    .

  • {alterna}* IMMOBILIER FAM – FDV à MARLY (59) CAHIER DES CHARGES FONCTIONN EL DU SYSTEME 161616 DE SECURITE INCENDIE (C.S.S.I.)

    SNC LAVALIN 7/20 Z:\1616\Secretariat\DCE 3 mars 2013\6- administratif\ 161616-CSSI Marly-DCE-FB.docx PHASE DCE MODIF.0

    2. CONCEPTION

    2.1. Description des dispositions constructives rég lementaires

    L’ensemble des dispositions est détaillé dans la notice de sécurité jointe en annexe.

    2.2. Classement et description du système de sécuri té incendie

    Conformément aux établissements de type J avec locaux de sommeil, le système sera du type :

    − SSI catégorie A avec équipement d'alarme de type 1

    Il sera installé dans le local accueil à l’entrée du bâtiment (accès immédiat depuis l’extérieur).

    Il sera composé en deux sous-systèmes indépendants à adressage individuel de sorte qu'une défaillance de l'un ne puisse entraîner la défaillance de l'autre, à savoir :

    − le Système de Détection Incendie, − le Système de Mise en Sécurité Incendie (S.M.S.I.) avec un C.M.S.I.

    Il sera programmé pour les fonctions suivantes :

    − la détection automatique d'incendie dans les locaux à l’exception des escaliers et des sanitaires (selon J36), − le déclenchement manuel d'alarme incendie par l'intermédiaire des déclencheurs manuels répartis dans

    l'ensemble des circulations, à proximité des accès aux cages d'escaliers pour les étages et au droit des issues de secours (ou locaux de service pour les zones Alzheimer) au rez-de-chaussée (hauteur 1,30 m maximum),

    − l’évacuation des zones sinistrées par la diffusion : � de l’alarme générale sélective (AGS) aux personnels soignants concernés sans temporisation,

    − La mise en sécurité des zones de l'établissement selon le scénario de mise en sécurité par : � les commandes automatiques immédiates de déverrouillage des portes verrouillées, � les commandes automatiques et manuelles du compartimentage, � la gestion automatique des non-stop ascenseur, � les commandes automatiques d'arrêt technique des installations de ventilation, � les commandes automatiques et manuelles du désenfumage.

    Son alimentation sera sécurisée par une Alimentation Electrique de Sécurité (AES) alimenté depuis le tableau de sécurité.

    Un Tableau Répartiteur d'Exploitation (TRE) sera installé à chaque étage, dans la zone refuge devant les ascenseurs.

    Report des alarmes et dérangements sur la téléphonie mobile.

    2.3. Description des fonctions de mise en sécurité et option de sécurité

    2.3.1. Généralités

    Les dispositifs actionnés de sécurité (D.A.S.) spécifiques à la mise en sécurité des bâtiments et mis en œuvre par les différents corps de métiers concernés devront être conformes à la norme NFS 61-937.

  • {alterna}* IMMOBILIER FAM – FDV à MARLY (59) CAHIER DES CHARGES FONCTIONN EL DU SYSTEME 161616 DE SECURITE INCENDIE (C.S.S.I.)

    SNC LAVALIN 8/20 Z:\1616\Secretariat\DCE 3 mars 2013\6- administratif\ 161616-CSSI Marly-DCE-FB.docx PHASE DCE MODIF.0

    2.3.2. Fonction COMPARTIMENTAGE

    2.3.2.1. Portes de recoupement et isolement zones de compartimentage (ZC)

    − Portes des circulations : � fermeture par commande automatique par les Z.D.A. selon le scénario de mise en sécurité des portes

    pour une zone J10 du bâtiment sinistré (J19), � fermeture par commande manuelle depuis l’UCMC selon le scénario de mise en sécurité des portes pour

    une zone J10 du bâtiment sinistré (J19), � contrôle de position pour les portes situées entre deux zones J10, � pas de contrôle de position sur les autres portes.

    − Portes des cages d'escaliers : � fermeture maintenue par ferme-porte (pas d’asservissement au SSI).

    2.3.2.2. Clapets coupe-feu de ventilation

    − Fermeture automatique par les ZDA selon le scénario de mise en sécurité des clapets par fonction de compartimentage. Les clapets seront fermés pour isoler une zone J10 du bâtiment sinistré,

    − Commande manuelle depuis l'U.C.M.C. du C.M.S.I. par fonction de compartimentage selon le même principe des commandes automatiques,

    − Commande électrique par émission de courant (48V), − Contrôle de position d’attente et de sécurité sur tous les clapets,

    2.3.2.3. Non arrêt des cabines ascenseurs

    − Non desserte de la ZC (J10) sinistrée (J31) depuis toutes les ZD de la zone en question selon le scénario de mise en sécurité, avec les portes palières maintenues fermées dans la zone sinistrée participant ainsi au compartimentage.

    2.3.3. Fonction DESENFUMAGE

    2.3.3.1. Désenfumage mécanique des circulations, ha ll d’entrée, lieu de vie, salle à manger

    Principe de commande d’une ZF :

    − 1 ZF = 1 ZC : il sera prévu une commande ZF par zone ZC.

    Principe de fonctionnement d’une ZF :

    Le fonctionnement par commande sera le suivant : − ouverture du volet ou clapet d’extraction d’air, − contrôle des positions des DAS, − mise en marche de l’extracteur (ou des) associé à la zone par un coffret de relayage NFS 61 937 installé

    hors de la zone de mise en sécurité en question, − contrôle du bon fonctionnement de l’extracteur par le coffret de relayage, − commandes d’arrêt pompier (niveau d’accès 2) installées sur ou à proximité du SSI, − commandes de réarmement des coffrets installées à proximité du SSI.

    2.3.3.2. Désenfumage naturel des l’escaliers encloi sonnés

    − Ouverture de l’exutoire ou de l’ouvrant de fumée via commande manuelle locale par système de sécurité incendie autonome de catégorie E conforme à la norme NFS 61-938 avec : � D.C.M. pneumatique au rez-de-chaussée, � D.A.C. mécanique (en partie haute),

    − refermeture manuelle par treuil et manivelle placés sur le dernier palier, − pas de commande automatique ou manuelle depuis le C.M.S.I.

    2.3.3.3. Désenfumage naturel des locaux recevant du public et > 300 m² Désenfumage naturel des galeries EST et OUEST :

  • {alterna}* IMMOBILIER FAM – FDV à MARLY (59) CAHIER DES CHARGES FONCTIONN EL DU SYSTEME 161616 DE SECURITE INCENDIE (C.S.S.I.)

    SNC LAVALIN 9/20 Z:\1616\Secretariat\DCE 3 mars 2013\6- administratif\ 161616-CSSI Marly-DCE-FB.docx PHASE DCE MODIF.0

    − ouverture des volets (ou/et ouvrant) d’amenée d’air, − contrôle de position des DAS

    2.3.4. Arrêts techniques

    2.3.4.1. Ventilation

    − Commande automatique : � l’arrêt de la ventilation sera associé aux commandes de compartimentage (DF3). Une commande de

    compartimentage d’une zone sinistrée entraînera au préalable la coupure de la ventilation desservant la zone en question,

    � contrôle de la coupure par un retour d’information (contact sur l’organe de coupure). − Commandes manuelles :

    � une commande d’arrêt centralisée sera installée à proximité du SSI (hors fonctionnement du SSI).

    2.3.5. Issues de secours et portes de services verr ouillées

    Les portes concernées sont les portes directement liées à l’évacuation des personnes en cas de sinistre (portes repérées « Issue de secours », porte d’accès au désorientés, portes d’accès aux circulations). Les portes d’accès à certains locaux qui pour des raisons de service seront sur contrôle d’accès ne seront pas liées au SSI à condition qu’elles soient toujours en sortie libre.

    2.3.5.1. Portes du service des désorientés

    − Principe de déverrouillage d’une porte : � déverrouillage sur n’importe quels ZDA et ZDM du bâtiment, � organe de verrouillage conforme à la NFS 61 937, � déverrouillage manuel au droit de chaque porte par un déclencheur manuel vert, avec double contact,

    pour signalisation du déclenchement sur le système d’alarme technique. � En plus, un interrupteur à clef permettra au personnel de déverrouiller la porte sans provoquer d’alarme

    technique − Principe de déverrouillage par manque de tension :

    � pas de contrôle de position des portes pour éviter des alarmes intempestives en exploitation en cas de contrôle d’accès,

    � contrôle d’accès associé pour certaines portes.

    2.3.5.2. Autres portes

    − Principe de déverrouillage d’une porte : � déverrouillage sur n’importe quels ZDA et ZDM du bâtiment, � organe de verrouillage conforme à la NFS 61 937, � déverrouillage manuel au droit de chaque porte par un déclencheur manuel vert.

    − Principe de déverrouillage par manque de tension : � pas de contrôle de position des portes pour éviter des alarmes intempestives en exploitation en cas de

    contrôle d’accès, � contrôle d’accès associé pour certaines portes.

    2.4. Définition et organisation des zones

    2.4.1. Principe d'organisation géographique des zon es

    − Z.A. > Z.S. − Z.A. > Z.C. > Z.F. − Z.F. > Z.D.A. − Z.A. > Z.D.M.

  • {alterna}* IMMOBILIER FAM – FDV à MARLY (59) CAHIER DES CHARGES FONCTIONN EL DU SYSTEME 161616 DE SECURITE INCENDIE (C.S.S.I.)

    SNC LAVALIN 10/20 Z:\1616\Secretariat\DCE 3 mars 2013\6- administratif\ 161616-CSSI Marly-DCE-FB.docx PHASE DCE MODIF.0

    2.4.2. Découpage des zones prévues

    2.4.2.1. Zone d’alarme : ZA

    Il sera prévu une zone d’alarme pour l’ensemble du projet .Celle-ci sera lancée sans temporisation (J36).

    2.4.2.2. Zones de mise en sécurité selon articles J 10, J12

    Le projet sera découpé de la façon suivante (voir plans SSI joints au dossier).

    Les zones J10, J12 permettent par niveau de réaliser un transfert horizontal des résidents de la zone sinistrée vers la zone attenante.

  • {alterna}* IMMOBILIER FAM – FDV à MARLY (59) CAHIER DES CHARGES FONCTIONN EL DU SYSTEME 161616 DE SECURITE INCENDIE (C.S.S.I.)

    SNC LAVALIN 11/20 Z:\1616\Secretariat\DCE 3 mars 2013\6- administratif\ 161616-CSSI Marly-DCE-FB.docx PHASE DCE MODIF.0

    2.4.2.3. Zones de compartimentage (ZC)

    Les ZC seront au nombre de 13 :

    − ZC SS : Sous sol, − ZC 0-1 : RDC Bâtiment A zone FAM 1 − ZC 0-2 : RDC Bâtiment B zone FAM 2 − ZC 0-3 : RDC Bâtiment C zone FAM 3 − ZC 0-4 : RDC Bâtiment activités − ZC 0-5 : RDC Accueil-administration − ZC 1-1 : Etage 1 Bâtiment A-FDV1 − ZC 1-2 : Etage 1 Bâtiment B-SAM, Vie , détente − ZC 1-3 : Etage 1 Bâtiment C-FDV2 − ZC C-1 : Combles bâtiment A − ZC C-2 : Combles bâtiment B − ZC C-3 : Combles bâtiment C − ZC C-4 : Combles bâtiment D

    2.4.2.4. Zones de désenfumage (ZF)

    − RdC � 4 zones de désenfumage :

    ◊ ZF 0-1 : circulation FAM 1 et galerie ouest ◊ ZF 0-2 : circulation FAM 2 et salle commune ◊ ZF 0-3 : circulation FAM 3 et galerie est ◊ ZF 0-4 : circulation bâtiment activités ◊ ZF 0-5 : circulation de liaison bâtments A, B et C

    − Etage 1 : � 3 zones de désenfumage :

    ◊ ZF 1-1 : circulation Bâtiment A, FDV 1 ◊ ZF 1-2 : circulation Bâtiment B et liaison A/C ◊ ZF 1-3 : circulation Bâtiment C, FDV 2

    2.4.2.5. Zones de détection

    L’ensemble de détecteurs sera du type à adressage individuel. Ils seront regroupés par zones en vue des commandes d’alarmes et de mise en sécurité des bâtiments. Les locaux seront équipés d’indicateurs d’action visibles depuis les circulations horizontales (J36).

    Niveau de protection :

    Tous les locaux seront surveillés selon l’article J36 (chambres, locaux, circulations et combles) à l’exception des escaliers et des sanitaires.

    Zones de détection manuelles (ZDM) :

    Les détecteurs de type adressable indiqueront l’endroit précis du déclenchement.

    Les détecteurs seront regroupés par zones (repérées ZDM) en vue de la mise en sécurité des zones selon les principes de l’article J36 : − 1 ZDM par ZC,

    Zones de détection automatiques (ZDA) :

    Les détecteurs (de type adressables) seront regroupés par zones (ZDA) en vue de la mise en sécurité des zones selon l’article J36 : − pour les circulations ,

  • {alterna}* IMMOBILIER FAM – FDV à MARLY (59) CAHIER DES CHARGES FONCTIONN EL DU SYSTEME 161616 DE SECURITE INCENDIE (C.S.S.I.)

    SNC LAVALIN 12/20 Z:\1616\Secretariat\DCE 3 mars 2013\6- administratif\ 161616-CSSI Marly-DCE-FB.docx PHASE DCE MODIF.0

    − pour les locaux, − pour les combles.

    Le tableau de corrélation a réaliser par le coordin ateur SSI ( a désigner) détaillera toutes les zones .

    2.5. Scénario de fonctionnement du système de sécur ité incendie

    Les principes de mise en sécurité seront conformes à l’article J36 et J37. Les processus de fonctionnement des mises en sécurité seront enclenchés sans temporisation.

    Scénario type pour une zone de mise en sécurité de type ZC :

    − Un détecteur d’une ZDA d’une chambre et de tout autre local : � l’alarme générale sélective pour le bâtiment (ZA), � déverrouillage de toutes les portes verrouillées de l'ensemble du bâtiment, � la fermeture des portes maintenues ouvertes par ventouses de la zone ZC en question

    (compartimentage J10), � la fermeture des clapets CF de ventilation en isolement de la ZC en question, et arrêt technique

    ventilation � le non stop ascenseur dans la ZC en question.

    − Un détecteur d’une ZDM dans la ZC entraîne : � l’alarme générale sélective pour le bâtiment (ZA), � déverrouillage de toutes les portes verrouillées de l'ensemble du bâtiment, � la fermeture des portes maintenues ouvertes par ventouses de la zone ZC en question

    (compartimentage J10), � la fermeture des clapets CF de ventilation en isolement de la ZC en question, et arrêt technique � le non stop ascenseur dans la ZC en question. � la fermeture des éventuelles portes d'accès aux escaliers maintenues ouvertes par ventouses

    − Un détecteur d’une ZDA d’une circulation d’une zone circulation entraîne : � l’alarme générale sélective pour le bâtiment (ZA), � déverrouillage de toutes les portes verrouillées de l'ensemble du bâtiment, � la fermeture des portes maintenues ouvertes par ventouses de la zone J10 en question, � la fermeture des clapets CF de ventilation en isolement de la ZC en question, � le non stop ascenseur dans la ZC en question, � l’arrêt de la ventilation, � le désenfumage de la ZF correspondante. � la fermeture des éventuelles portes d'accès aux escaliers maintenues ouvertes par ventouses

    − Un détecteur d'une ZDA comble entraîne : � l'alarme générale sélective pour lebâtiment (ZA), � les éventuels asservissements prévus en combles, � le déverrouillage de toutes les portes verrouillées de l'ensemble du bâtiment, � la fermeture des éventuelles portes d'accès aux escaliers maintenues ouvertes par ventouses.

  • {alterna}* IMMOBILIER FAM – FDV à MARLY (59) CAHIER DES CHARGES FONCTIONN EL DU SYSTEME 161616 DE SECURITE INCENDIE (C.S.S.I.)

    SNC LAVALIN 13/20 Z:\1616\Secretariat\DCE 3 mars 2013\6- administratif\ 161616-CSSI Marly-DCE-FB.docx PHASE DCE MODIF.0

    3. INSTALLATION

    3.1. Constituants du système de sécurité incendie

    3.1.1. Centrale de détection incendie (SDI)

    − Centrale à adressage individuel programmée par un personnel qualifié.

    IMPLANTATION

    − Intégrée dans le local accueil au RDC du bâtiment B.

    3.1.2. Centrale de mise en sécurité incendie (CMSI)

    − Centrale à adressage individuel programmée par un personnel qualifié.

    IMPLANTATION

    − Intégrée dans le local accueil au RdC du bâtiment.

    3.1.3. Détecteurs automatiques

    Chaque cellule de détection sera montée sur socle comportant un voyant lumineux indicateur clignotant reportable, signifiant la cellule en alarme.

    L'implantation et la fixation dépendront du tracé des gaines, de la nature et de la hauteur du support (faux-plafond, dalle béton, etc…) et des spécificités du local (stockage, informatique, etc…).

    Tous les détecteurs seront équipés d'une plaque de repérage du détecteur avec son numéro d'identité.

    Ils seront certifiés conformes à la norme NFS 61-950 et NFS 61-962, et à ce titre estampillés NF-MIC ou norme Européenne validée par le journal officiel.

    3.1.3.1. Détecteur optique de fumée

    Il sera capable de détecter un spectre de fumée répondant aux foyers TF1 et TF5 de la norme EN 54 partie 9.

    IMPLANTATION

    Dans l’ensemble des locaux des bâtiments à l'exception des escaliers et des sanitaires et locaux ci-après.

    3.1.3.2. Détecteur thermique de chaleur ou thermové locimétriques

    Ils seront prévus dans les locaux où un dégagement de fumée ou de vapeur pourrait générer des déclenchements intempestifs. − chaufferie, − cuisines, laveries, lingeries − offices.

  • {alterna}* IMMOBILIER FAM – FDV à MARLY (59) CAHIER DES CHARGES FONCTIONN EL DU SYSTEME 161616 DE SECURITE INCENDIE (C.S.S.I.)

    SNC LAVALIN 14/20 Z:\1616\Secretariat\DCE 3 mars 2013\6- administratif\ 161616-CSSI Marly-DCE-FB.docx PHASE DCE MODIF.0

    3.1.4. Déclencheurs manuels

    Le déclencheur manuel d'alarme sera constitué d'un boîtier de couleur rouge comportant un contact à fermeture commandé par la pression lors de la déformation de la membrane. Le contact devra rester maintenu jusqu'au réarmement de la membrane. Ils seront également équipés d'une diode électroluminescente de couleur rouge signalant l'état d'alarme. Un capot plombé translucide limitera les alarmes intempestives.

    IMPLANTATION

    Les déclencheurs d'alarme manuelle, fixés à 1,30 mètres du sol, seront implantés (MS 65) : − à chaque niveau dans les circulations, à proximité immédiate de chaque escalier, − aux issues du bâtiment

    3.1.5. Alarme générale sélective

    Les diffuseurs seront installées dans des locaux occupés par le personnel. Le projet prévoit d’installer également dans les circulations des hébergements.

    Une AGS aura une sonorité réglable de 50 à 60 db à 2m équipée d’un flash.

    IMPLANTATION

    − dans les locaux de service, − dans les circulations des hébergements, − dans les circulations non accessibles au public.

    3.1.6. Tableau Répétiteur d'Exploitation (TRE)

    − Un report de synthèse d’alarme avec afficheur sera installé (J37) : � A chacun des étages du bâtiment, dans la zone de mise à l’abri près des ascenseurs.

    NOTA : l’alarme sera également reportée sur le réseau de téléphone sans fil de l’ établissement.

    − Les plans de zones seront affichés à côté des TRE.

    3.2. Alimentations électriques de sécurité

    A.E.S. conforme à la NFS 61 940 dimensionnée pour les besoins du projet.

    La tension d'alimentation délivrée pour la commande des D.A.S. sera commune à l'ensemble des équipements (D.A.C. / D.C.T.) : 48 Vcc.

    3.3. Principes de distribution et nature des liaiso ns électriques

    L'ensemble du câblage dédié aux voies de transmission sera réalisé conformément aux spécifications des normes NFC 15-100 et NFS 61-932, 61-970 des articles EL3, EL10 et EL16 de l'arrêté du 25 juin 1980.

    Deux catégories de câbles, conformes à la norme NFC 32-070, pourront être utilisées : − catégorie C2 (non propagateur de la flamme), − catégorie CR1 (résistant au feu), les jonctions, dérivations et leurs enveloppes devant respecter les

    spécifications de la norme NFC 20-455 notamment un temps d'extinction après retrait de la source d'inflammation inférieur à 5 secondes.

    Les liaisons entre éléments constituant le système de détection incendie (détecteurs, déclencheurs, tableau de signalisation) seront assurées par un câble 2 conducteurs de 0,9 mm de diamètre avec ou sans écran de catégorie C2. Conformément à la norme NFS 61970, tous les câbles d'un circuit de détection reliant directement l'E.C.S. au dernier point (sur l'aller et le retour) doivent être en catégorie CR1.

  • {alterna}* IMMOBILIER FAM – FDV à MARLY (59) CAHIER DES CHARGES FONCTIONN EL DU SYSTEME 161616 DE SECURITE INCENDIE (C.S.S.I.)

    SNC LAVALIN 15/20 Z:\1616\Secretariat\DCE 3 mars 2013\6- administratif\ 161616-CSSI Marly-DCE-FB.docx PHASE DCE MODIF.0

    Les liaisons (voies de transmission) entre éléments constituant le système de mise en sécurité incendie seront assurées par des câbles répondant aux exigences suivantes :

    1) la section des conducteurs et la longueur maximale de la boucle ou de la ligne seront telles que la chute de tension aux bornes des appareils alimentés reste inférieure aux limites imposées par le constructeur des appareils, en régime de consommation maximale. Dans tous les cas, la section ne sera pas inférieure à 1,5 mm² pour les câbles multiconducteurs.

    2) les câbles utilisés pour les lignes de commande et de contrôle seront de : � catégorie C2 (non propagateur de la flamme), pour ceux constituant des lignes ou portions de lignes

    répondant à un des critères suivants : ◊ passage en cheminement technique protégé (gaine technique, placard ou local technique, etc…), ◊ câblage de dispositifs actionnés de sécurité commandés par manque de tension (sécurité positive),

    dès pénétration dans la zone mise en sécurité. � catégorie CR1 dans tous les autres cas, notamment en cas de commande par émission de courant et

    contrôle de position (hors zone de sécurité desservie).

    NOTA : les modules électroniques déportés adressables et raccordés via les voies de transmission au C.M.S.I. seront implantés dans la même zone de sécurité que les D.A.S. qui y sont reliés.

  • {alterna}* IMMOBILIER FAM – FDV à MARLY (59) CAHIER DES CHARGES FONCTIONN EL DU SYSTEME 161616 DE SECURITE INCENDIE (C.S.S.I.)

    SNC LAVALIN 16/20 Z:\1616\Secretariat\DCE 3 mars 2013\6- administratif\ 161616-CSSI Marly-DCE-FB.docx PHASE DCE MODIF.0

    4. PROCEDURE DE RECEPTION TECHNIQUE

    4.1. Opération de visite de conformité et de vérifi cation fonctionnelle de l'installation

    ESSAIS DE FONCTIONNEMENT

    Les installations de sécurité incendie feront l'objet des essais suivants :

    − Essais du tableau de signalisation : � Vérification du fonctionnement des afficheurs, des signalisations lumineuses et sonores indiquant :

    ◊ que le tableau est en service (présence de l'une ou de deux sources d'alimentation), ◊ qu'il manque l'une puis l'autre des deux sources d'alimentation du système de détection, ◊ qu'il manque les deux sources d'alimentation.

    � vérification de l'autonomie précisée dans la norme NFS 61-950 de la source secondaire en fonction des débits à l'état de veille et d'alarme du système de détection, compte tenu de la capacité utilisée (installée et en attente) du tableau de signalisation.

    � vérification de l'autonomie de la source supplémentaire nécessaire aux asservissements. Cet essai est effectué par le fonctionnement de ceux des asservissements qui doivent fonctionner simultanément et qui font appel au maximum de puissance après coupure de 12 heures de l'alimentation de la source principale.

    � vérification systématiquement de toutes les fonctions supplémentaires raccordées au tableau de signalisation (AES, etc…).

    − Essais à partir des détecteurs : � Tous les détecteurs et déclencheurs manuels seront essayés. On s'assurera du fonctionnement :

    ◊ reconnaissance de l'origine de l'alarme lorsqu'elle(s) existe (nt), ◊ de l'affichage en texte clair et de la signalisation "alarme feu" ou "dérangement" au tableau de

    signalisation, ◊ des signalisations lumineuses et sonores associées au système de détection,

    − Essais de dérangement : � Chaque boucle de détection fera l'objet des essais suivants :

    ◊ mise hors service, ◊ rupture de la liaison électrique, ◊ court-circuit en un point quelconque, ◊ défaut d'isolement par rapport à la terre, ◊ retrait d'un détecteur ponctuel.

    Chaque défaut devra entraîner au tableau de signalisation le fonctionnement des affichages en texte clair, des signalisations lumineuses et sonores "dérangement" permettant de localiser la boucle de détection concernée.

    Enfin, il sera vérifié que tout dérangement affectant une boucle de détection n'empêche pas le fonctionnement normal des autres boucles du système de détection.

    Cette vérification sera effectuée à partir d'un essai fonctionnel sur une quelconque boucle de détection.

    ESSAIS D'EFFICACITE

    En particulier, conformément aux stipulations de l'article MS 53 § 3 et § 4 du Règlement de Sécurité, il sera procédé à un essai fonctionnel de chaque détecteur au moyen d'appareils de vérification préconisés par le constructeur et à un contrôle d'efficacité de l'installation par mise en œuvre de foyers de contrôles d'efficacité (FCE) en cas de demande explicite de la commission. Types et constitution des FCE, combustible et procédures d'essais sont décrits à l'annexe 2 aux commentaires du CCTG (brochure n° 5655 du J.O.).

    Les FCE retenus pour les contrôles d'efficacité de l'installation seront :

  • {alterna}* IMMOBILIER FAM – FDV à MARLY (59) CAHIER DES CHARGES FONCTIONN EL DU SYSTEME 161616 DE SECURITE INCENDIE (C.S.S.I.)

    SNC LAVALIN 17/20 Z:\1616\Secretariat\DCE 3 mars 2013\6- administratif\ 161616-CSSI Marly-DCE-FB.docx PHASE DCE MODIF.0

    − machine à fumée avec étalonnage en cours de validité dans 5% des locaux au choix du MOA, − FCE n° 1 (bac d'alcool éthylique) pour les locaux s urveillés par détecteurs d'élévation de température, dans

    5 % des locaux protégés au choix du Maître d'Ouvrage), − gaz en bouteille avec perche ou par déclencheur magnétique pour le reste des détecteurs.

    ESSAIS DES D.A.S.

    Vérification systématique de toutes les fonctions de sécurité raccordées au centralisateur de mise en sécurité incendie, selon les spécifications du présent projet.

    Essais de l'ensemble des D.A.S. On s'assurera du fonctionnement : − du D.A.S. sur commande de mise en sécurité ou réarmement (si prévue), − de la signalisation "position d'attente et / ou de sécurité", − de la signalisation "dérangement", − du fonctionnement général suivant le scénario du dossier S.S.I.

    Les installations de sécurité incendie feront également l'objet des contrôles suivants : − contrôle de conformité avec le cahier de clauses techniques particulières du lot Electricité (C.C.T.P.), − contrôle de conformité avec les réglementations en vigueur au moment de la réception, − contrôle des conditions de pose (tout DAS non accessible pour la maintenance sera systématiquement

    refusé) des équipements, de la distribution et des différents raccordements.

    4.2. Autocontrôle des entreprises

    4.2.1. Système de sécurité incendie

    Les essais préalables à la réception seront réalisés par l'entreprise titulaire du lot Electricité et le constructeur de la centrale en présence des autres corps de métier dont les équipements sont raccordés au C.M.S.I. (volets CF, portes asservies, etc…).

    Les essais feront l'objet de P.V. établis par le Constructeur justifiant le fonctionnement ou le dysfonctionnement de tous les équipements raccordés au C.M.S.I. suivant le scénario établi par le coordonnateur S.S.I.

    Ceux-ci seront transmis au Maître d'Ouvrage, au Maître d'œuvre, au Bureau de Contrôle et au Coordonnateur S.S.I.

    4.2.2. Dispositifs actionnés de sécurité

    Des attestations d'autocontrôle attestant du bon fonctionnement de leur sous-ensemble avec leur corrélation et mention des essais réalisés seront établies par les entreprises ayant installé des D.A.S.

    Ces attestations seront remises : − à l'entreprise titulaire du lot Détection Incendie, avant toute planification d'essais via les centrales, − au Maître d'Ouvrage, au Maître d'œuvre, au Bureau de Contrôle et au Coordonnateur S.S.I.

  • {alterna}* IMMOBILIER FAM – FDV à MARLY (59) CAHIER DES CHARGES FONCTIONN EL DU SYSTEME 161616 DE SECURITE INCENDIE (C.S.S.I.)

    SNC LAVALIN 18/20 Z:\1616\Secretariat\DCE 3 mars 2013\6- administratif\ 161616-CSSI Marly-DCE-FB.docx PHASE DCE MODIF.0

    4.3. Procès-verbal de réception technique définitiv e

    A la fin des essais, après réception et levée de l'ensemble des non conformités et réserves diverses, le Coordonnateur S.S.I. établira un procès-verbal de réception technique attestant du bon fonctionnement de chacun des systèmes du S.S.I.

    Ce procès-verbal sera transmis : − à la Commission de Sécurité, − au Maître d'Ouvrage, − au Maître d'œuvre, − au Bureau de Contrôle.

    4.4. Dossier d'identité du S.S.I.

    Le dossier S.S.I. sera complété et mis à jour tout au long du chantier.

    L'ensemble des documentations techniques, P.V., plans synoptiques, guides techniques seront contrôlés et visés avant insertion dans le dossier.

    A la réception de l’installation un dossier complet sera remis au Maitre d’Ouvrage. Il sera constitué selon la norme NFS 61-932 de décembre 2008, chapitre 14 DOSSIER d’IDENTITE du SSI :

    -partie A : Documents d’exploitation (rubriques 1 à 12)

    -partie B : Documents d’installation (rubriques 1 à 8)

    -partie C : documents administratifs (rubriques 1 à 5)

    ANNEXES

    − Tableau de corrélation (en attente de désignation du coordinateur SSI) − Plans d’organisation des zones SSI (provisoire en attente de désignation du coordinateur SSI)

  • {alterna}* IMMOBILIER FAM – FDV à MARLY (59) CAHIER DES CHARGES FONCTIONN EL DU SYSTEME 161616 DE SECURITE INCENDIE (C.S.S.I.)

    SNC LAVALIN 19/20 Z:\1616\Secretariat\DCE 3 mars 2013\6- administratif\ 161616-CSSI Marly-DCE-FB.docx PHASE DCE MODIF.0

    TABLEAU DE CORRELATION

    (en attente désignation du coordinateur SSI)

  • {alterna}* IMMOBILIER FAM – FDV à MARLY (59) CAHIER DES CHARGES FONCTIONN EL DU SYSTEME 161616 DE SECURITE INCENDIE (C.S.S.I.)

    SNC LAVALIN 20/20 Z:\1616\Secretariat\DCE 3 mars 2013\6- administratif\ 161616-CSSI Marly-DCE-FB.docx PHASE DCE MODIF.0

    Plan d’organisation des zones SSI

    (Provisoire en attente désignation du coordinateur SSI)