THأˆSE E - Lucienne LETELLIER Directrice de Recherche, Universitأ© de Paris-Sud 11, Paris....

download THأˆSE E - Lucienne LETELLIER Directrice de Recherche, Universitأ© de Paris-Sud 11, Paris. Rapporteur

If you can't read please download the document

  • date post

    10-Jun-2020
  • Category

    Documents

  • view

    0
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of THأˆSE E - Lucienne LETELLIER Directrice de Recherche, Universitأ© de Paris-Sud 11, Paris....

  • TTHHÈÈSSEE

    En vue de l’obtention du

    DDOOCCTTOORRAATT DDEE LL’’UUNNIIVVEERRSSIITTÉÉ DDEE TTOOUULLOOUUSSEE

    Délivré par

    L’Université Toulouse III – Paul Sabatier

    Discipline MICROBIOLOGIE ET GENETIQUE MOLECULAIRES

    Présentée et soutenue le 22 Juin 2011 à 14h30 par

    Sabrina TROJET

    Etude de la reconnaissance Phage-Bactérie :

    Analyse fonctionnelle de l’adhésine gp38 des phages de la

    superfamille de Type T4

    JURY Claude GUTIERREZ Professeur, Université Toulouse III. Président du jury

    Francis REPOILA Chargé de Recherche, INRA, Paris. Rapporteur Dominique BELIN Professeur, Université de Genève, Suisse. Rapporteur

    Lucienne LETELLIER Directrice de Recherche, Université de Paris-Sud 11, Paris. Rapporteur Henry KRISCH Directeur de recherche, CNRS, Toulouse. Directeur de thèse

    École doctorale : Biologie-Santé-Biotechnologies de Toulouse. Unité de recherche : Laboratoire de Microbiologie et de Génétique Moléculaires, UMR 5100 CNRS.

  • A ma Marounette chérie,

    Que dieu lui ouvre les portes de son paradis

  • REMERCIEMENT

    Voilà LA partie qu’on rate complètement le jour de l’oral. En effet, l’émotion et les larmes prennent souvent la place de l’expression et des mots. Alors qu’écrire, est beaucoup plus simple, nul besoin de parler, il suffit de garder un paquet de mouchoirs à ses côtés. C’est aussi une partie du mémoire des plus difficiles à écrire, car même quand on a fini, on se demande si on a utilisé les bons mots ou s’il manque quelqu’un à remercier. Je m’excuse d’avance pour les oublies involontaires ou les maladresses.

    Les travaux présentés dans ce mémoire ont été évalués par Mr. Belin Dominique, Professeur à l’Université de Genève, Mr. Repoila Francis, HDR à l’INRA de Paris, et Mme Letellier Lucienne, Directrice de Recherche à l’Université de Paris- Sud 11. Je les remercie pour le temps qu’ils m’ont accordée, pour l’échange scientifique animé et enrichissant que nous avons eu lors de l’oral et pour m’avoir attribuée la mention Très Honorable.

    Ces travaux, qui ont été réalisés au LMGM, se sont déroulés au sein de l’équipe de Mr. Henry Krisch. Henry Krisch, un Directeur de Recherche passionné et original qui m’a accueillie chaleureusement, m’a accordée sa confiance et son soutien dans les moments les plus durs. Grâce à sa patience et son expertise dans le domaine des phages, j’ai appris énormément de choses sur la science mais aussi sur la vie. C’est ainsi qu’il m’a transmis sa passion pour la recherche et les phages. Je remercie également Germaine, sa femme, une dame d’une extrême gentillesse, attentionnée et omniprésente dans le labo avec ses cadeaux et ses petites douceurs suisses. Puis, Françoise et André, pour le temps passé à me former sur les techniques d’études des phages dans la cadre de mon Master Recherhce, pour les discussions où nous refaisions le monde avec nos « si… », et pour pleins d’autres petites attentions qui ont amené de la joie dans le labo.

    Je remercie ensuite Anne Caumont-Sarcos, une grande dame, qui est arrivée au labo au début de ma thèse. Je lui dois beaucoup, vraiment beaucoup. Tout d’abord elle m’a appris le perfectionnisme et la rigueur de haut niveau dans les manip’. Elle m’a aussi été d’un énorme soutien moral, et de très bon conseil dans plusieurs situations difficile. Enfin et surtout, elle a participé activement et sans compter dans mes travaux et je suis d’ailleurs fier de partager la place de première auteur avec elle.

    Je remercie aussi l’équipe Genevaux. Particulièrement, Pierre Genevaux, pour le temps passé à superviser les travaux sur les protéines de la membrane externe, ainsi que l’expression de la gp38 de T6, et Elsa Perrody pour avoir accepté de s’investir dans des manips’ de dernières minutes en plus de ses propres travaux, et

  • pour plein d’autres petites choses qui réchauffe le cœur : « bon courage Futur Docteur Perrody et n’oublie pas ta carrière de peintre sur boite de Pétri, cela peut te rapporter gros!!! ». Je pense maintenant, aux autres Futurs Docteurs comme Laure et Cécile à qui je souhaite beaucoup de courage, ainsi qu’aux jeunes Docteurs comme Soraya, avec qui j’ai beaucoup aimé discuter, et Kouthéa, la montalbanaise comme moi.

    Je remercie maintenant, Philippe Rousseau pour ses corrections du mémoire, son assistance aux répétitions de mon oral, ses conseils et son soutien. Merci à notre Luu unique, Danka, Trang et Laurence pour leurs serviabilités, les pauses goûtés, et leurs excellents travails pour que l’on ne manque jamais de vaisselle ou de milieu, qui nous permettent à tous d’avoir des publications. Vous trouverez dans ce mémoire de superbes photos de boites réalisées par David, notre reprographiste, que je remercie. Je tiens aussi à remercier les gestionnaires et plus particulièrement Lilia, disponible à tout moment, à l’écoute et qui m’a remontée le moral et m’a soutenue avec ferveur dans des moments difficiles. Je remercie toutes les personnes du LMGM et du LBME, les uns pour m’avoir adressée quelques mots ou un simple sourire, les autres pour leurs ouvertures d’esprits et leurs discussions diverses et certains qui ont répondu présent lorsque j’avais besoin d’être soutenue.

    Mes pensées vont ensuite vers mes frères et sœurs en Dieu pour leurs encouragements et leurs invocations. Je remercie particulièrement Ilhame qui s’est occupé de moi comme une sœur pendant ma grossesse et qui m’a aidée à me replonger dans la thèse par la suite. Je pense aussi à mes amis montalbanais qui ne m’ont pas oubliée malgré la distance et le silence.

    Je finirai par les VIP, les membres de ma famille aussi nombreux et divers que les bactériophages. Je pense à ceux qui ne comprennent toujours pas ce que je fais depuis des années avec mes pipettes mais qui sont quand même fiers de moi, puis ceux qui comprennent le début de l’histoire et quelques très rares personnes qui comprennent quand on leurs explique longtemps comme notre Jeune Docteur Faten Kardous (bon courage pour la suite et merci pour ton aide infinie à tout moment !!) et notre Futur Docteur El Arbi Aboussoror (Tiens bon, c’est presque fini !!).

    C’est avec beaucoup d’émotion, Maman alias « Marounette » ma porte du Paradis, et Papa unique dans ton genre, que je vous remercie du fond du cœur et de mon âme d’avoir fait de moi ce que je suis aujourd’hui : mon père avec sa manière très spéciale souvent difficile à comprendre, et ma mère avec son amour débordant, sa disponibilité, sa gentillesse sans borne, sa force de caractère, sans jamais rien demander en retour. Merci aussi à mon beau-père Ali Ayari pour ses

  • services, sa présence, ses encouragements et pour avoir accepté de prendre soin de ma Marounette.

    A Slimain mon grand frère et Chimaine ma petite sœur, petite mais déjà futur maman « inchaallah », et leurs âmes-sœurs respectives, Nadia « c’est une perle prend soin d’elle mon frère » et Moustapha alias « Mous de Fès », merci à vous, pour avoir était là à chaque fois que j’appelais SOS, pour la voiture, pour garder ma pucette Malika, pour les douceurs chocolatées de chez Alliot et pour vos encouragements. Je remercie aussi mes tatis, tontons, cousins, cousines, et plus particulièrement ma tati Fifi, qui m’a toujours poussée depuis l’école primaire à me dépasser, à aller le plus loin possible et notamment à être Docteur. Puis ma tati Tartine, pour les cafés gourmands…mmm…, les discussions, des moments de détentes inoubliables. Ensuite, mes tontons Tunisien Lassaad et Faouzi, je n’oublie pas leurs soutiens, leurs confiances et leurs encouragements à chaque épreuve et pour chacun de mes choix. Je remercie aussi ma cousine Anissa pour son soutien et ses discussions enrichissantes et ma mami Lili, qui pense encore que je vais ouvrir mon cabinet de consultations « vu que je suis Docteur ». Une pensée particulière pour ma mami Taïza, que Dieu accueil son âme dans son paradis, avec qui j’aurai aimée partager ce moment de réussite : elle nous manque tant !!!

    Les personnes suivantes sont entrés dans mon cœur il y a maintenant un bon moment. Il s’agit de ma belle-famille, la plus belle des familles marocaines, pleine de gentillesse et de simplicité qui m’a accueillie comme une fille. Je tiens particulièrement à remercier Tonton Abdellah alias « Dedda » et tati Malika alias « Mouima », que Dieu les préserve, qui ont fait le déplacement du Maroc pour assister à ma soutenance et pour avoir fait un fils comme El Arbi.

    Je finirai par un gros câlin à mon adorable fille Malika, qui est arrivé dans mon ventre au cours de ma 3ème année de thèse et qui est restée patiente et coquine à la fois pendant les périodes les plus stressantes de ma vie. Que Dieu bénisse ses pas et la préserve de l’épreuve.

    Enfin, The Last but Not Least, un home unique et d’exception, le meilleur des musulmans, mon cher époux, El Arbi alias « Binou » qui est mon ami, mon confident, mon collègue, mon épaule pour pleurer, mon comique préféré, mon Fan, qui m’a « supportée », dans tous les sens du terme…qui a contribué à ma réussite, et qui fait de moi une femme heureuse et épanouie. Que Dieu te récompense et te g