Le monde en Suisse (suite) et la Suisse et les organisations internationales

Click here to load reader

  • date post

    12-Jan-2016
  • Category

    Documents

  • view

    43
  • download

    0

Embed Size (px)

description

Université d’automne pour acteurs politiques suisses. Le monde en Suisse (suite) et la Suisse et les organisations internationales . Prof. Cédric Dupont Institut de hautes études internationales et du développement, Genève Genève, 9 novembre 2012. Au menu cet après-midi. - PowerPoint PPT Presentation

Transcript of Le monde en Suisse (suite) et la Suisse et les organisations internationales

  • Le monde en Suisse (suite) et la Suisse et les organisations internationales

    Prof. Cdric DupontInstitut de hautes tudes internationales et du dveloppement, Genve

    Genve, 9 novembre 2012Universit dautomne pour acteurs politiques suisses

  • Au menu cet aprs-midiLinternational de proximit: la coopration transfrontalireLes organisations internationales: Quelques facteurs de variationUn petit clairage sur les OI GenveLa prsence suisse dans les OIRappel de quelquesLexemple de la Suisse dans les institutions de Bretton Woods (FMI, Banque mondiale)Comment la politique suisse est-elle labore?La Suisse a-t-elle de linfluence?

  • Linternational de proximit : la coopration transfrontalireLenchevtrement des traits internationaux et les relations cantons-confdration

  • Contexte historique:Au-del du Sonderfall ?Association de droit priv, la Regio reoit un mandat officiel de la part des cantons concerns en 1970. Elle est rapidement suivi par lapparition de diverses commissions et organismes :Internationale Bodenseekonferenz (1972) Comit rgional franco-genevois (1973) Confrence du Rhin suprieur (1975)Contrairement ce que sa politique europenne pourrait laisser supposer, la Suisse nest pas en retard dans le domaine transfrontalierConcernant plus spcifiquement larc alpin, la coopration ne tarde pas prendre un certain essor :Arbeitsgemeinschaft Alpenlnder (1972) Communaut de travail des Alpes adriatiques (1978) Communaut de travail des Alpes occidentales - COTRAO (1982)

  • Signe en 1991 par 6 gouvernements, la Convention alpine associe actuellement 9 Etats.Accompagne de nombreux protocoles facultatifs, elle constitue un instrument inter-tatique classiqueLe transfrontalier dans larc alpinConvention alpine (1991) :

  • Instrument inter-tatique aussi, la CIPEL associe troitement les cantons et dpartements ses travauxComme son nom lindique, la CIPEL soccupe spcifiquement des eaux du LmanCIPEL (1962)Le transfrontalier dans larc alpin

  • Lances par la Commission europenne, les initiatives Interreg cherchent favoriser la coopration transfrontalire rgionaleDans un cadre dfini au niveau europen (ou national pour la Suisse), les autorits rgionales grent les programmes oprationnelsInterreg (1990/1994/2000)Le transfrontalier dans larc alpin

  • Port par 3 cantons et 2 dpartements, le Conseil du Lman na pas de personnalit juridique en droit internationalCela ne lempche pas davoir des objectifs trs ambitieux.Conseil du Lman (1987)Le transfrontalier dans larc alpin

  • Conseil de lEurope Convention-cadre europenne sur la coopration transfrontalire (Convention de Madrid, 21 mai 1980) ratifie par la Suisse en 1982Contexte juridique (1) :les accords internationaux

  • Conseil de lEurope Convention-cadre europenne sur la coopration transfrontalire (Convention de Madrid, 21 mai 1980) ratifie par la Suisse en 1982 Protocole additionnel la Convention-cadre europenne (Protocole n1, 9 novembre 1995)Contexte juridique (1) :les accords internationaux ratifi par la Suisse en 1998

  • Conseil de lEurope Convention-cadre europenne sur la coopration transfrontalire (Convention de Madrid, 21 mai 1980) ratifie par la Suisse en 1982 Protocole additionnel la Convention-cadre europenne (Protocole n1, 9 novembre 1995) ratifi par la Suisse en 1998 Contexte juridique (1) :les accords internationaux Protocole n2 la Convention-cadre europenne () relatif la coopration interterritoriale (Protocole n2, 5 mai 1998) ratifi par la Suisse en 2003

  • Contexte juridique (1) :les accords internationaux2) Accords bi- ou plurilatraux pertinents pour la SuisseDe tels accords permettent daller plus loin que les instruments du Conseil de lEurope ainsi que de tenir compte des rserves formules lgard de la Convention de Madrid

  • Contexte juridique (1) :les accords internationaux2) Accords bi- ou plurilatraux pertinents pour la SuisseAccord-cadre entre la Confdration suisse et la Rpublique italienne sur la coopration transfrontalire (24 fvrier 1993)

  • Contexte juridique (1) :les accords internationaux2) Accords bi- ou plurilatraux pertinents pour la SuisseAccord-cadre entre la Confdration suisse et la Rpublique italienne sur la coopration transfrontalire (24 fvrier 1993)Accord de Ble (21 septembre 2000)

  • Contexte juridique (2) :cadre constitutionnel

  • 1) Loi fdrale sur lamnagement du territoire (1979)2) Loi fdrale sur lorganisation de ladministration (1997)Contexte juridique (3) :cadre lgislatif

  • Quelques jalons: La Suisse et les institutions multilatrales universelles1920. La Suisse devient membre de la Socit des Nations (SDN) dont le sige est Genve; La Suisse est dispense de participer des sanctions militaires en raison d'une neutralit "diffrencie". Avec l'arrive de la guerre, elle rcupre sa neutralit "intgrale" en 1938. 1946. La Suisse conclut avec l'ONU un accord tablissant son sige europen Genve.Ds 1947: La Suisse devient membre des institutions spcialises de l'ONU: UNICEF, OMS, UNESCO, FAO, OIT. 1948. La Suisse acquiert le statut d'observateur l'ONU. 1953. La Suisse participe aux missions de paix de l'ONU en Core. 17 mars 1966: La Suisse adhre lAccord gnral sur le commerce et les droits de douane (GATT)16 mars 1986. En votation populaire, l'adhsion lONU est rejete par 75,7% des voix et par l'ensemble des cantons. 17 mai 1992. Le peuple suisse approuve l'adhsion au Fonds montaire international (FMI) et la Banque mondiale, institutions appartenant au systme onusien, par environ 56% des voix. 12 juin 1994. La cration d'un contingent suisse de casques bleus est rejete en votation par 57% des voix. 8 septembre 1998. Un comit hors partis lance l'initiative pour l'adhsion de la Suisse l'ONU. Elle aboutira en mars 2000 avec 125'800 signatures. Le Parlement l'approuve en 2001. 3 mars 2002. L'adhsion l'ONU est approuve en votation populaire par environ 54,6% des voix et une majorit des cantons suite une initiative lance en septembre 1998.10 septembre 2002: L'adhsion de la Suisse est accepte par l'Assemble gnrale des Nations unies.

  • Organisations internationales

  • Facteurs de variationQui peut adhrer:Seulement des Etats ou mixte ou non-tatiqueOuvert ou restraintQuelle genre de rglementation:TraitsRglementsStandardsSources de financement:Contributions des membresStructure administrative:Centralisation, dlgation, contrle de lorganisation par les membres, quilibre des pouvoirsProcessus de prise de dcision: Formel/informel, nature des dlibrations, rgle de prise de dcision, permabilit aux non-membres

  • La Genve internationale: lments dune recherche en coursPour information premire confrence de presse le lundi 26 novembre 14h

  • Questionnaires pour les organisations internationalesLes questionnaires ont t envoys aux 46 OIs dont 19 les ont dment remplis (taux de rponse de 41%):

    Association du transport arien international (IATA)Centre consultatif sur la lgislation de l'OMC (ACWL)Centre international de calcul (CIC)Commission lectrotechnique internationale (CEI)Conseil des chefs de secrtariat des organismes des Nations Unies pour la coordination (CCS)Cour de conciliation et d'arbitrage au sein de l'OSCEFonds des Nations Unies pour la population (UNFPA)Haut-Commissariat des Nations Unies aux Droits de l'homme (HCDH)Organisation des Nations Unies Genve (ONUG)

  • Questionnaires pour les organisations internationalesOrganisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO)Organisation des Nations Unies pour l'ducation, la science et la culture (UNESCO)Organisation europenne pour la recherche nuclaire (CERN)Organisation mtorologique mondiale (OMM)Organisation mondiale de la proprit intellectuelle (OMPI)Organisation mondiale du commerce (OMC)Organisation mondiale de la sant (OMS)Programme des Nations Unies pour les tablissements humains (ONU-Habitat)Secrtariat de la Commission conomique pour l'Europe (CEE)Union internationale des tlcommunications (UIT)

  • Parmi les facteurs ci-dessous, quels sont les trois plus importants pour l'attractivit de Genve pour votre organisation :

    Chart1

    3autre

    3rputation de Genve

    6rputation de la Suisse

    5stabilit politique

    3position gographique

    2prsence de main-d'oeuvre qualifie

    11prsence d'organisation(s)/socit(s) importante(s)

    0cot de la vie

    1infrastructures de la ville et de la rgion

    11systme des privilges et immunits et facilits

    5scurit

    9qualit de la vie pour les employs

    Parmi les facteurs ci-dessous, quels sont les trois plus importants pour l'attractivit de Genve pour votre organisation :

    Column1

    Sheet1

    Parmi les facteurs ci-dessous, quels sont les trois plus importants pour l'attractivit de Genve pour votre organisation :Column1

    autre3

    rputation de Genve3

    rputation de la Suisse6

    stabilit politique5

    position gographique3

    prsence de main-d'oeuvre qualifie2

    prsence d'organisation(s)/socit(s) importante(s)11

    cot de la vie0

    infrastructures de la ville et de la rgion1

    systme des privilges et immunits et facilits11

    scurit5

    qualit de la vie pour les employs9

    Sheet1

    Parmi les facteurs ci-dessous, quels sont les trois plus importants pour l'attractivit de Genve pour votre organisation :

    Column1

    Parmi les facteurs ci-dessous, quels sont les trois plus importants pour l'attractivit de Genve pour votre organisation :

    Column1

  • En tant quorganisation internationale, vous sentez-vous bien accepte par la population :

    Chart1

    171

    171

    180

    OUI

    NON

    Sheet1

    En tant quorganisation internationale, vous sentez-vous bien accepte par la population :

    OUINON

    Genve ?171

    dans la rgion (arc lmanique, dont la France voisine) ?171

    en Suisse ?180

    Category 44.52.8

    To resize chart data range, drag lower right corner of range.

  • Si votre organisation n'avait pas de bureaux Genve, quelle autre ville ou canton suisse aurait pu entrer en considration pour l'installation de vos bureaux ?

    Chart1

    7

    2

    2

    1

    1

    1

    1

    1

    Si votre organisation n'avait pas de bureaux Genve, quelle autre ville ou canton suisse aurait pu entrer en considration pour l'installation de vos bureaux ?

    Sheet1

    Si votre organisation n'avait pas de bureaux Genve, quelle autre ville ou canton suisse aurait pu entrer en considration pour l'installation de vos bureaux ?Series 2Series 3

    New York72.42

    Bruxelles24.42

    Vienne2

    Monaco11.83

    Madrid12.85

    Stockholm1

    Vaud1

    Aucune1

  • Les organisations internationales les plus cites en termes de frquence de l'interaction

  • Organisations non-gouvernementales

  • Questionnaires pour les organisations non-gouvernementalesLes questionnaires ont t envoys aux 310 ONGs dont 42 les ont dment remplis (taux de rponse de 13.5%):

    Cluster humanitaire:Graines de Paix Fondation Article 15NorlhaDarfur Relief and Documentation CentreInterpeaceNorwegian Refugee CouncilGreen Cross InternationalGlobal Migration Policy Associates DARAAssociation Keiser Initiative for UgandaAssociation d'aide pour un centre de formation au Burkina Faso

  • Questionnaires pour les organisations non-gouvernementalesCluster droit de lhomme:Organisation Mondiale Contre la TortureHuman Rights House Foundation (HRHF) Amnesty International WaterLex UN Watch Alliance Internationale de FemmesCommission internationale de jursitesGenve pour les Droits de l'Homme - Formation InternationaleArigatou International

    Cluster sant:International Hospital Federation Bernex Fdration Dentaire Internationale Global Alliance for Improved Nutrition (GAIN)World Federation of Public Health Associations Mdecins Sans Frontires

  • Questionnaires pour les organisations non-gouvernementalesCluster commerce:IDEAS Centre Global Network of Export-Import Banks and Development Finance InstitutionsInternational Trade Union Confederation (ITUC)Rongead

    Cluster environnement: Better Cotton International Rainwater Harvesting Alliance Zo environment networkEarthjusticeFondation europenne FEDRE (Fondation pour l'Economie et le Dveloppement durable des Rgions d'Europe)

  • Questionnaires pour les organisations non-gouvernementalesAutres:International Society for Animal Genetics (ISAG)World Federation of United Nations AssociationsInternational Road FederationNorth Africa Science and Technology GatewayFondation WAITOAGICOAIred-org (Development innovations and networks)RESO-FEMMES

  • Parmi les facteurs ci-dessous, quels sont les trois plus importants pour l'attractivit de Genve pour votre organisation :

    Chart1

    3autre

    10rputation de Genve

    8rputation de la Suisse

    6stabilit politique

    10position gographique

    5prsence de main-d'oeuvre qualifie

    33prsence d'organisation(s)/socit(s) importante(s)

    0cot de la vie

    3infrastructures de la ville et de la rgion

    11systme des privilges et immunits et facilits

    4scurit

    7qualit de la vie pour les employs

    Parmi les facteurs ci-dessous, quels sont les trois plus importants pour l'attractivit de Genve pour votre organisation :

    Column1

    Sheet1

    Parmi les facteurs ci-dessous, quels sont les trois plus importants pour l'attractivit de Genve pour votre organisation :Column1

    autre3

    rputation de Genve10

    rputation de la Suisse8

    stabilit politique6

    position gographique10

    prsence de main-d'oeuvre qualifie5

    prsence d'organisation(s)/socit(s) importante(s)33

    cot de la vie0

    infrastructures de la ville et de la rgion3

    systme des privilges et immunits et facilits11

    scurit4

    qualit de la vie pour les employs7

    Sheet1

    Parmi les facteurs ci-dessous, quels sont les trois plus importants pour l'attractivit de Genve pour votre organisation :

    Column1

    Parmi les facteurs ci-dessous, quels sont les trois plus importants pour l'attractivit de Genve pour votre organisation :

    Column1

  • En tant quorganisation non-gouvernementale, vous sentez-vous bien accepte par la population :

    Chart1

    3712

    3217

    3217

    OUI

    NON

    SANS REPONSE

    Sheet1

    En tant quorganisation internationale, vous sentez-vous bien accepte par la population :

    OUINONSANS REPONSE

    Genve ?3712

    dans la rgion (arc lmanique, dont la France voisine) ?3217

    en Suisse ?3217

    Category 44.52.8

    To resize chart data range, drag lower right corner of range.

  • Si votre organisation n'avait pas de bureaux Genve, quelle autre ville ou canton suisse aurait pu entrer en considration pour l'installation de vos bureaux ?

    Chart1

    6

    6

    4

    2

    1

    1

    1

    1

    1

    1

    1

    1

    1

    1

    Si votre organisation n'avait pas de bureaux Genve, quelle autre ville ou canton suisse aurait pu entrer en considration pour l'installation de vos bureaux ?

    Sheet1

    Si votre organisation n'avait pas de bureaux Genve, quelle autre ville ou canton suisse aurait pu entrer en considration pour l'installation de vos bureaux ?Series 2Series 3

    Aucune6

    New York62.42

    Brussels44.42

    Strasbourg2

    Singapour11.83

    Paris12.85

    Berlin1

    Tunis1

    Vienne1

    Lausanne1

    Londres1

    Washington1

    Zurich1

    Oslo1

  • Missions permanentes

  • Questionnaires pour les missions permanentesLes questionnaires ont t envoys aux 215 missions permanentes dont 9 les ont dment remplis (taux de rponse de 4%): Mission permanente de Tunisie Mission permanente de lAllemagneReprsentation permanente de la France auprs de la Confrence du dsarmementMission permanente de la Colombie auprs de lOMCMission permanente du PakistanMission permanente du PortugalMission permanente de la SlovnieMission permanente du ThalandeMission permanente du Mexique

  • Parmi les facteurs ci-dessous, quels sont les trois plus importants pour l'attractivit de Genve pour votre mission permanente:

    Chart1

    0autre

    0rputation de Genve

    0rputation de la Suisse

    0stabilit politique

    0position gographique

    0prsence de main-d'oeuvre qualifie

    3prsence d'organisation(s)/socit(s) importante(s)

    1cot de la vie

    0infrastructures de la ville et de la rgion

    4systme des privilges et immunits et facilits

    1scurit

    3qualit de la vie pour les employs

    Parmi les facteurs ci-dessous, quels sont les trois plus importants pour l'attractivit de Genve pour votre organisation :

    Column1

    Sheet1

    Parmi les facteurs ci-dessous, quels sont les trois plus importants pour l'attractivit de Genve pour votre organisation :Column1

    autre0

    rputation de Genve0

    rputation de la Suisse0

    stabilit politique0

    position gographique0

    prsence de main-d'oeuvre qualifie0

    prsence d'organisation(s)/socit(s) importante(s)3

    cot de la vie1

    infrastructures de la ville et de la rgion0

    systme des privilges et immunits et facilits4

    scurit1

    qualit de la vie pour les employs3

    Sheet1

    Parmi les facteurs ci-dessous, quels sont les trois plus importants pour l'attractivit de Genve pour votre organisation :

    Column1

    Parmi les facteurs ci-dessous, quels sont les trois plus importants pour l'attractivit de Genve pour votre organisation :

    Column1

  • En tant que mission permanente, vous sentez-vous bien accepte par la population :

    Chart1

    315

    315

    405

    OUI

    NON

    SANS REPONSE

    Sheet1

    En tant quorganisation internationale, vous sentez-vous bien accepte par la population :

    OUINONSANS REPONSE

    Genve ?315

    dans la rgion (arc lmanique, dont la France voisine) ?315

    en Suisse ?405

    Category 44.52.8

    To resize chart data range, drag lower right corner of range.

  • La Genve internationale: clusters et liens entre acteurs principaux

  • OIMOMSDarfur Relief and Documentation CentreHCDHGlobal Migration Policy AssociatesHCR

    UNFPA

    PNUDOCHANorwegian Refugee CouncilCICRFAOCluster humanitaire relations entre acteurs principaux UN-Habitat

  • OITHuman Rights WatchHCDHUNICCAmnesty InternationalHCRCIVICUSOMCTInternational Rehabilitation Council of Torture VictimsHuman Rights House Foundation Cluster droit de lhomme relations entre acteurs Alliance Internationale des FemmesCONGOCEDAWNGOCSWONUGGenve pour les Droits de l'Homme Conseil cumnique des glises ArigatuCentre for Civil and Political RightsOMS

  • Conseil International des InfirmiresFdration Dentaire InternationaleAssociation Mdicale MondialeFdration Internationale des HpitauxOMSFdration mondiale des associations de sant publiqueGlobal Alliance for Improved Nutrition (GAIN)Cluster sant relations entre acteurs

  • OITInternational Trade Union Confederation Centre du commerce internationalIDEAS CentreOMCRongeadAdvisory Centre on WTO LawCluster commerce relations entre acteurs Global Network of Export-Import Banks and Development Finance InstitutionsONUGCNUCED

  • La Suisse et les OILe cas de la participation de la Suisse dans les institutions de Bretton Woods

  • Le FMI en brefFond et non une banque:Aliment par les souscriptions des Etats membres (quotas)Dispose en plus de ressources supplmentaires mises disposition par certains Etats membres (US$ 750 mia supplmentaires en 2009 dont 10 mia par la Suisse)Fonctions principales:Surveillance des dveloppements conomiques et financiers of economic; recommendations, notamment pour prvenir les crisesPrts aux pays avec des difficults de balance des paiements Assistance technique et formationPlus rcemment:Dveloppement de standards et codes de bonne conduite notamment pour le renforcement des secteurs financiers. Rle dans la lutte contre le blanchiment dargent et le terrorisme.Source: http://www.imf.org/external/work.htm

  • La Banque mondialeFournit des ressources financires pour les investissements:Directement, au moyen de prts ($25 milliards pour un total de 300 prts dans 100 pays)Indirectement, via les garanties et les assurancesPar co-financement (130 projets pour $6,3 milliards)En grant les fonds d'affectation spciale (plus de 900 fonds pour $5 milliards)

    Fournit des connaissances sur ce qui fonctionne ou pas dans les stratgies de rduction de la pauvret:Par des conseils stratgiques (500 tudes)Par de l'assistance technique (450 activits d'assistance technique)Par la mise en relation des individus et l'apprentissage

    Fournit des biens publics:Donnes et indicateurs comparatifs des politiques (commerce, finance, business, dette)Recherches sur ce qui fonctionne ou pasPromotion des politiques mondiales qui affectent les pauvresRecherches et recommandations sur les questions environnementales et les maladies infectieuses

  • Banque internationale pour la reconstruction et le dveloppement (BIRD)GROUPE BANQUE MONDIALESoutient les pays revenu intermdiaireFournit des prts des conditions AAA et en rpartissant le cotFinanc par des obligations, soutenues par le capital des actionnairesSoutient les pays les plus pauvresFournit des prts bonifis et des subventions, plus des allgements de la detteRapprovisionn tous les 3 ans par les donateurs et les revenus de la BIRDSoutient le secteur priv dans les pays en dveloppementFournit des prts et des placements en actionsFinanc par des obligations, soutenues par le capital des actionnaires Soutient les investisseurs dans les pays en dveloppementAssure le risque politiqueSoutenu par le capital des actionnairesOffre des services de mdiation et d'arbitrage pour les investisseurs dans les pays en dveloppementLes diffrentes agences de la Banque mondialeAssociation internationale de dveloppement Socit financire internationaleCentre International pour le Rglement des Diffrends Relatifs aux InvestissementsAgence multilatrale de garantie des investissements

  • La Suisse et les IBW: Quelques jalons1944-58: problme de la convertibilit des autres monnaies1958-71: une progressive participation (notamment travers le groupe des 10 et laccord gnrale demprunt et le fonds de rserve en or) 1971- 1992: Longue marche vers ladhsionDepuis 1992: membre avec un sige au conseil excutif du FMI et de la Banque mondiale

  • Contexte politique interne de la politique suisse: 1971-19921971-1976: Le franc suisse devient progressivement flottant sous la houlette de la BNS;1976-1992: Administration fdrale des finances (AFF) pilote le processus dadhsion sous forte opposition de la BNS1976: rejet en votation populaire dun crdit pour lagence internationale du dveloppent (AID / IDA)1977: cration de la Direction du Dveloppement et de la Coopration (DDC)1992 rfrendum facultatif: la gauche et lextrme-droite demandent un vote; faible mobilisation des autres milieux et la Suisse devient membre des IBW.

  • Politique suisse au sein des IBW depuis 1992Quelles ont-t les objectifs gnraux?Promotion des conditions dconomie de marchAccent sur les dimensions sociales du dveloppementStabilit macroconomiqueDveloppement durable Qui labore la politique suisse?

  • Partage des comptences et coordination Sphre FMIDfinition sommaire mais claire des comptences AFF-BNS ds 1992Rotation des directeurs excutifs bien tablieSphre Banque mondialePas de dfinition claire des comptences DDC-SECO en 1992Amliorations nettes avec Nove et Nove Due mais subsistance de certains problmesRpartition des comptences dans certains domaines cls (pauvret) ou nouveauxChoix du directeur excutif suisse BMRle des offices comptences rsiduellesProblmes structurels ou diffrences de sensibilit?

  • Partage des comptences et coordination Affaires communes FMI/BMPas de dispositions spcifiques, alors que chevauchement croissant des tches CoordinationFMI: assure pas lAFFBM: mcanismes plus complexes de coordinationAffaires communes FMI/BN: coordination informelle

  • Convergence/Divergence entre acteurs

    FMIBM12312310.56-0.270.0610.42-0.200.002-0.64 0.85-0.502-0.600.75-0.503-0.33-0.30-1.003-0.28-0.30-1.00Notes:- densit moyenne=0.004- Groupe 1 = DPV, SECO, AFF, BNS, BureauFMI, BureauBM, PRD, EconCH, ASB;- Groupe 2 = DDC, PS, Verts, DdB, CdT;- Groupe 3 ("rsidus") = PDC, UDC. Notes: - densit moyenne=-0.025- Groupe 1 = DPV, SECO, AFF, BNS, BureauFMI, BureauBM, PRD, EconCH, ASB;- Groupe 2 = DDC, PS, Verts, DdB, CdT;- Groupe 3 ("rsidus") = PDC, UDC.

  • Configuration du rseau politique et rle des acteurs non-tatiquesForte concentration du pouvoir dans les mains de ladministrationAFF dans le domaine FMISECO et (moindre mesure) DDC dans le domaine BMClaire dmarcation entre acteurs tatiques et acteurs non-tatiquesOrganisations tiers-mondistes (DdB, CdT) trs actives, mais peu influentesAssociations conomiques (ASB, economiesuisse) peu actives, mais relais solides dans ladministration Partis politiques marginalissAdministration coute mais nentend pas toujours

  • Rseau de collaboration: FMI

  • Rseau: domaine BM

  • Pouvoir et centralit

    FMIBMPouvoir rputationnel (nombre de citations comme l'un des trois acteurs les plus importants, N = 17)Betweeness centralityPouvoir rputationnel (nombre de citations comme l'un des trois acteurs les plus importants, N= 18)Betweeness centralityAFF1711.7SECO1813.0BNS164.4DDC174.3SECO111.1Bur BM621.1Bur FMI411.8AFF51.4DDC47.4DdB10.2CdT14.0UDC02.1DdB02.4CdT01.6EcoCH02.3PS01.5PRD02.1PRD01.5PS02.0EcoCH01.0UDC01.9ASB01.0Verts00.8Verts00.9PDC00.4BNS00.2ASB00.3PDC00.2DP V00.2DP V00.1Bur BM00.0Bur FMI00.0

  • La Suisse source dinfluence? Illustration avec la participation de la Suisse au sein des institutions de Bretton Woods

  • Influence de la Suisse (1) Evaluation globaleInstruments: interventions au sein des conseils dadministrationStratgies concertes gagnent en frquenceFacteurs de succs: crdibilit des prises de position, exprience, coalitionsEvaluation cas dtudeImportance du travail en amontAction pendant les priodes de gestation et avant que les grandes puissances ne prennent positionApport limit des coalitions

  • Influence de la Suisse (2)Cadre institutionnel et influence de la SuisseMode consensuel de prise de dcision cre des opportunits intressantes maisplus intressant pour la Suisse dans une dynamique de proposition (en contraste avec opposition)ncessit de pouvoir compter sur un grand alliImportant de ne pas rduire le cadre institutionnel aux seuls conseils dadministration; ladministration des IBW a un pouvoir non ngligeable (diffrence avec lOMC)Question des siges au conseil dadministrationNe pas rduire une simple dichotomieCertaines alternatives pourraient apporter des bnfices et pas seulement des pertes

  • La question du sige suisse: rforme des droits de vote de 2008

  • La question du sige suisse: dernire rforme en date (2010) des droits de vote

    *******************Un mal entendu personnel qui remplie le questionnaire RH/Management*En plus de personnel "normal" il y a toute une catgorie importante de CERN "users" - les gens employs ailleurs mais travaillant au CERN, donc qui habitent pendent un certaine priode dans la rgion (de quelques semaines plusieurs dcennies d'annes). On a donc adopt notre questionnaire "Personnel" pour ce catgorie de gens - une publique assez nombreuse et importante. Notre contact au CERN va encourager les "users" de remplir ce questionnaire adopt. *politique daccueil de la Suisse comme tat hte (systme des privilges et immunits et facilits)prsence d'organisation(s)/socit(s) importante(s) pour les activits de votre organisationqualit de la vie pour les employs*****Le service ONG enregistre gratuitement les ONG internationales ayant un sige ou bureau de reprsentation dans le Canton de Genve, et rpondant, entre autres, aux conditions cumulatives suivantes : tre but non lucratif.Justifier d'une activit rgulire et concrte dans le canton de Genve.Possder une adresse physique (une case postale uniquement est exclue) dans le canton de GenveExercer des activits effectives dans deux pays au moins.N'exercer aucun proslytisme politique ou religieux.Rpondre aux domaines d'excellence de la Genve Internationale, savoir : l'action humanitaire, l'arbitrage, le dsarmement, les droits humains, l'conomie, l'ducation et la formation, l'environnement, la promotion de la paix et du droit, la sant, les sciences, les technologies de l'information et le travailEtre en relation avec une organisation internationale (statut consultatif ou collaboration avre).

    ****prsence d'organisation(s)/socit(s) importante(s) pour les activits de votre organisation systme des privilges et immunits et facilitsposition gographique et rputation de Genve*****1. politique daccueil de la Suisse comme tat hte (systme des privilges et immunits et facilits)***According to Yearbook of International Organizations HCR works with all of the above except for CICR, Global Migration Policy Associates and Darfur Relief and Documentation Centre *HCR works with all except Human Rights House Foundation, Human Rights Watch*According to Yearbook of International Organizations WHO works with all of the above except for GAIN *******************