21/02/2013. 2 Financiële houdbaarheid? Pensioen als inkomen? Rechtvaardige financiering? I....

Click here to load reader

  • date post

    04-Apr-2015
  • Category

    Documents

  • view

    104
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of 21/02/2013. 2 Financiële houdbaarheid? Pensioen als inkomen? Rechtvaardige financiering? I....

  • Page 1
  • 21/02/2013
  • Page 2
  • 2 Financile houdbaarheid? Pensioen als inkomen? Rechtvaardige financiering? I. PENSIOEN IN GEVAAR?
  • Page 3
  • Viabilit financire ? Dpenses pensions : + 5,1% PIB entre 2010 2060, suprieure la moyenne europenne Age effectif de retraite : 59,1 ans Age lgal : 65 ans Dette publique : 99,6% du PIB en 2012 3
  • Page 4
  • La pension comme revenu ? Pension lgale salaris et indpendants = pas trs leve Maispatrimoine et services publics (gratuit des transports,soins de sant,) ne sont pas pris en compte pour valuation du taux de pauvret ! Indicateur europen du niveau de consommation des pensionns : Belgique en tte ! 4
  • Page 5
  • Financement quitable ? Pas de plafonnement des cotisations Taux de cotisation dquilibre : 23% pour sortie anticipe du march du travail 55 ans!!! Solidarit norme en matire de financement 5
  • Page 6
  • II. PENSIOENBELEID : DRIE PIJLERS 6 Combinatie nodig omwille van financile houdbaarheid en vervangingsratio Combinatie nodig omwille van vergrijzing en economische onzekerheid pijler 1 ste pijler 2 de pijler 3 de Repartitie / collectief Kapitalisatie / individueel
  • Page 7
  • 2 de pijler3 de pijler Pensioenen ambtenaren 1 ste pijler Hervormingen
  • Page 8
  • Le premier pilier: pension lgale = revenu dcent et lien avec la carrire maintenu Examiner temps laugmentation de lge de la retraite si les rformes savrent insuffisantes bilan en 2014 Renforcer le lien avec la carrire : Adapter le plafond Renforcer le critre carrire pour les dparts anticips : 40 ans de carrire dont X de travail effectif Augmentation de lge de pension partir duquel on peut prendre sa pension anticipe = 62 ans 8
  • Page 9
  • 9 Introduire une quit actuarielle dans le calcul de la pension, cest--dire tenir compte de la dure pendant laquelle on touchera une allocation sociale (prpension- pension) quand on quitte dfinitivement le march du travail : les priodes dinactivit devraient avoir un poids diffrent dans la carrire par rapport aux priodes de travail effectif; une priode de travail au-del de 60 ans reoit un bonus; une priode dinactivit (prepension, chmage, crdit- temps) entre 50 et 60 ans reoit un malus
  • Page 10
  • 2me pilier : maintenir le niveau de vie Gnraliser et renforcer le 2me pilier pour des raisons dmographiques : la gnration actuelle contribue ainsi sa pension et ne mettra pas une charge budgtaire trop importante sur la gnration future Pour des raisons financires : la pension lgale ne pourra pas tre augmente sans quoi le dficit des finances publiques devriendra insupportable mais les pensionns doivent avoir suffisement de pension (lgale + complmentaire) dautant quils vivront de plus en plus - longtemps OECD Social Indicators 10
  • Page 11
  • Mais obstacles pour mener cette politique : Lemployeur belge est confront un problme de cot salarial : il est difficile de payer un salaire cash et un salaire diffr (= les primes pour la pension complmentaire) une lgislation sociale trs gnreuse : les cotisations patronales quil investit doivent avoir un rendement minimum de 3,25% et les assureurs ne lui garantissent que 2,25% la modernisation du march du travail : le statut ouvrier et celui demploy doivent tre unifis.-> doit-il payer tout le monde la mme pension complmentaire ? Actuellement, les ouvriers ont moins de salaire diffr et + de cash
  • Page 12
  • Solutions : Ne pas demander lemployeur de faire mieux que les marchs financiers : alignement du rendement garanti au niveau de ce que les professionnels peuvent offrir; Rester dans la norme de lvolution salariale = montant moyen des augmentations salariales dans les pays voisins; utiliser une partie de lindexation des salaires pour verser des primes en pension Permettre au travailleur de prendre aussi en main sa pension : le travailleur doit pouvoir verser des cotisations dans son rgime de pension complmentaire sans que lemployeur nait en supporter toutes les consquences
  • Page 13
  • 3 me pilier Pas de rupture de contrat confiance ! La pension est une responsabilit tripartite : Etat, employeur et travailleur/individu 13
  • Page 14
  • Het ambtenarenpensioen Het ambtenarenpensioen Aangepast personeelsbeleid efficintiewinsten Perequatie = aanpassing pensioenen aan rele loonsverhogingen (boven index) voor actieve ambtenaren Tantimes = uitzonderlijk gunstige regelingen voor bijzondere categorien (Mede-)financiering pensioenkost door Gewesten voor hun eigen ambtenaren 14
  • Page 15
  • En de loopbaan Source : Society at a Glance 2011 OECD Social Indicators
  • Page 16
  • III. CONCLUSIONS : 5 AXES 16 1. Premier pilier : si pas de rformes et progrs insuffisants, augmenter lge de la retraite pour garantir la durabilit financire 2. Deuxime pilier : aider les employeurs dvelopper la pension complmentaire et permettre aux travailleurs dy cotiser librement 3. Troisime pilier : prserver et encourager dans le cadre dune responsabilit tripartite 4. Fonctionnaires : adapter les mcanismes peu quitables 5. Travailler plus et plus longtemps est invitable pour prserver la scurit sociale
  • Page 17
  • Vragen/ Questions